L’abécédaire d’Animozar – la lettre C : La famille des cordes

La famille des cordes

Les cordes frottées. Nous les appelons ainsi car pour jouer de ces instruments, l’on utilise un archer avec lequel on « frotte » les cordes pour produire des sons. Du plus aigu au plus grave, nous avons : le violon, le violon alto, le violoncelle et la contrebasse. Sauriez-vous reconnaître quels sont les instruments dont joue le chat, l’ours et l’hippopotame ? Indice : plus l’instrument est petit plus il est aigu. L’instrumentiste peut également jouer en pinçant les cordes avec les doigts ; on appelle cela « Pizzicato » (avec l’archer, c’est « Arco »). Au fil de l’abécédaire, vous trouverez de nombreux termes italiens. Depuis la Renaissance, c’est en quelque sorte la langue universelle de la musique classique.

Les cordes pincées. Pour la harpe et la guitare, l’on pince les cordes avec les doigts (parfois avec un médiator pour la guitare). En ce qui concerne le clavecin, quand on tape sur les touches du clavier, cela actionne une plume d’oie ou un plectre de cuivre qui pince la corde.

Les cordes frappées. Le piano, bien sûr ! Quand le pianiste enfonce les touches du clavier, un système très ingénieux et assez complexe met en action des marteaux qui frappent les cordes. Nous y reviendrons à la lettre P.

trio à cordes
2018-02-12T15:31:14+00:00

Leave A Comment