Solmisation : pourquoi DO RE MI FA SOL LA SI DO ?

Dans les pays anglo-saxons, les notes de musique sont ainsi définies : A B C D E F G. Le A correspondant au LA, le B au SI et ainsi de suite.
Dans les pays latins, nous avons DO RE MI FA SOL LA SI DO.
En effet, au XIème siècle, Guy d’Arezzo a inventé une manière de solfier dans le but de faciliter l’apprentissage, en s’appuyant sur les premières syllabes d’un chant latin :

UT queant laxis REsonare fibris
MIra gestorum FAmuli tuorum
SOLve polluti LAbii reatum

L’on appelle cela la solmisation. Plus tard, le UT a été remplacé par le DO, plus facile a chanter, et l’on a rajouté le SI.